Couplet chantés par le sage

paroles de : Beffroy du Reigny
air de : Ton humeur, est Catherine


Mon Dieu ! Mon Dieu !
Quel tapage
Dans l'empire des Français
Du matin au soir en transe
Pas un instant de repos.
Si cela durait encore
Seulement vingt ou trente ans.
Je crois bien que le royaume
Pourrait s'en trouver fort mal

Pour arranger la finance
On aura bien du quignon ;
C'est là le plus difficile
Car le reste va tout seul
Pour mieux soulager la France
On l'inonde d'assignats
Mais les écus de six livres
Se conservent beaucoup mieux.

bibliothèque de l'Arsenal n° RO 13953

Les assignats, pour répondre aux besoins financiers, on émet des assignats. Leur valeur est basée sur celle des biens nationaux. Trop d'assignats sont émis et ils perdent de leur valeur très rapidement. En 1796, ils sont supprimés complétement.